doctrine
La consultation de cet article est réservée aux abonnés à la RIDA.

RIDA 247 | 01-2016

Doctrine

"Laissez-fouiller!" l’argument pour les "utilisationsorthogonales" des œuvres de l’esprit dans le contexte du débat sur l’exploration des données

Pawel KAMOCKI

Code : 247-D1
Mots-clés : Royaume-Uni

Lire le début

 

"Laissez-fouiller !" L'argument pour les "utilisations orthogonales" des œuvres de l'esprit dans le contexte du débat sur l'exploration des données

Par Paweł KAMOCKI, doctorant Paris Descartes/WWU Münster/IDS Mannheim

Introduction

L’exploration des données1 (connue aussi sous son appellation anglaise – text and data mining, souvent abrégée TDM), un processus automatique visant à extraire des informations nouvelles et pertinentes des ensembles de données numériques non-structurés, est devenu un des sujets les plus importants dans le débat sur le futur du droit d’auteur en général, et sur la réforme du droit d’auteur en Europe en particulier.

L’idée de détecter des corrélations dans de grands jeux de données par le biais d’une analyse automatique est apparue au milieu du siècle précédent2. Cependant, durant des décennies la puissance de calcul des ordinateurs suffisait juste pour analyser les données numériques structurées (c’est-à-dire stockées dans une base de données relationnelle). Une vraie percée a eu lieu à la fin des années 19904.

(...)

Vous pouvez lire la suite de cet article dans sa version PDF téléchargeable.

Les auteurs

Mots-clés

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
L
M
N
O
P
R
S
T
U